La pierre en Pyrénées-Orientales


Le "pays" de Conflent est une région naturelle et historique des Pyrénées-Orientales présentant une grande diversité lithologique : gneiss, micaschistes, marbres et minerai de fer dans le massif du Canigou-Carançà ; calcaires dans le massif du Coronat (dont le "marbre" de Villefranche rose et blanc) et schistes de part et d'autre ; granites à l'Ouest, au Nord et dans le massif du Canigou ; alluvions actuelles dans le lit de la Têt et des principales rivières (Bas-Conflent en particulier)...

Ces roches (sédimentaires, métamorphiques ou magmatiques), leur répartition ainsi que le relief montagneux de la région, sont le résultat d'une évolution géologique commencée il y a plus de 550 millions d'années (Ma). Des chaînes de montagnes se sont élevées il y a 300 Ma et 40 Ma, puis ont été arasées. Les reliefs actuels sont très jeunes, n'ayant guère plus de 10 Ma.

Les quelques cent édifices romans connus dans le Conflent présentent la particularité de renfermer, dans les murs ou les parties plus nobles du bâti (encadrements de baies, chapiteaux...), la quasi totalité des roches de la région, quelquefois plus faciles à voir que sur les affleurements naturels. Leur étude permet de plonger non seulement dans le passé historique mais aussi dans le passé géologique : ainsi pourrait-on imaginer des itinéraires de découverte de l'art roman qui seraient aussi de bons itinéraires de découverte géologique de la contrée.

Être attentif aux pierres romanes amène également à réfléchir sur les relations étroites qui, à l'époque médiévale plus qu'aux époques ultérieure, existaient entre la construction et le terroir : provenance des matériaux souvent locale, parfois plus lointaine, mais jamais extérieure à la région, influence de ces matériaux sur l'architecture elle-même. Ce regard accentue le sentiment d'harmonie qui souvent se dégage des constructions romanes les plus modestes, en montagne notamment, tant elles semblent surgir du sol même sur lequel on les trouve.

 

Source : Bernard et Alexandre Laumonier

 


Carte géologique du Conflent




Les roches


Calcaire

Roche sédimentaire blanche-jaune pouvant aller vers le rouge-marron mais aussi dans les tons gris. Présente en Conflent sur le massif du mont Coronat, ce calcaire nous offre ses nombreuses veines marbrées (Villefranche, Roquefumade...).

 

 

Marbre griotte

Marbre griotte à gonatites. Calcaire rouge violacé à nodules fossiliféres. Il se destingue par ses petites concrétions pierreuses appelées « yeux de perdrix.

 

Schiste

Roche à texture feuilletée et dérivant de sédiments essentiellement argileux , qui résulte des forces de compression tectoniques et /ou du métamorphisme. On compte encore dans le Conflent avec la carrière d´Evol, qui offre un magnifique schiste bleu/vert , local et traditionnel.


Granite

Roche magmatique à texture grenue et structure très resistante, le granite est très apprécié dans la construction, et se prête parfaitement aux ouvrages massifs tel l´ouvrage exeptionnel du pont Séjourné. La beauté de ses grains très variés, ainsi que sa solidité l´ont aussi rendu très apprecié pour la construction de nombreuseus chapelles romanes locales.

 

Marbre rose

Roche métamorphique très dure, rose plus ou moins clair, allant parfois jusqu´au rouge. Elle est «la pierre» par exellence du Conflent catalan. Rendue célebre pour avoir servi aux chapiteaux du clôatre de Saint Michel de Cuxa. Au XVIIIème siècle, on dénombra jusqu'à 9 carrières de ce marbre chargé d'histoire en Conflent.

(Villefranche-du-conflent)

 

Gneiss

Le gneiss est du granite métamorphique. Sa consistance est très solide comme pour la plupart des roches métamorphiques. Ses formes et couleurs sont très variées, et la présence d´oeillets plus ou moins grands lui conférent une certaine aspéritée et un aspect rustre.


Travertin

Travertin ou Tuf calcaire : Roche sedimentaire très légère et aérée, tout en restant stable. Elle est utilisée pour alléger des certaines structures du bâti (arcs, fenêtres de l'art roman...), présente sur le massif karstique du mont Coronat, son emploi reste limité dans la région.

 

Marbre cervelas

Calcaire fossilifère à tâches roses et jaunes.